Définition

Les actions correspondent à ce que vous achetez quand vous investissez dans une entreprise, elles représentent des parts du capital de cette entreprise. Si vous achetez une action Danone, vous devenez donc propriétaire d’une toute petite partie du capital de Danone.

Quand on prend toutes les actions émises par une entreprise et qu’on additionne leurs valeurs, on obtient la valorisation boursière de l’entreprise en question. Cette valorisation évolue avec le temps, selon le cours des actions, dont le prix est fixé par le marché, en continu.

Avantage

Rémunération

Les actions permettent de gagner de l’argent :

  • grâce aux dividendes auxquels elles donnent parfois droit ;
  • grâce aux plus-values potentielles empochées au moment de leur revente.

Les dividendes fonctionnent un peu comme un loyer. Chaque année, en fonction des résultats obtenus par une entreprise, son Assemblée générale décide ou non de verser des dividendes aux actionnaires, c’est-à-dire de reverser un certain montant par action à chaque actionnaire. Par exemple, si Danone décide de verser 1 € de dividende par action, une personne qui détiendrait 500 actions Danone empocherait 500 € — avant de payer des impôts dessus.

Les plus-values correspondent à la différence entre le prix de vente d’une action et son prix d’achat. Si une action est vendue à un prix plus élevé que son prix d’achat, l’actionnaire réalise alors une plus-value, il gagne de l’argent. Inversement, si l’action est cédée à un prix inférieur au prix d’achat, l’actionnaire réalise alors une moins-value, il perd de l’argent.

Inconvénient

Volatilité

Les actions sont cotées sur les marchés, leur cours connaît donc des hauts et des bas. D’un jour à l’autre, des variations considérables peuvent être enregistrées, c’est la raison pour laquelle on parle de volatilité, par opposition à la stabilité d’une obligation d’État, par exemple.