Frais de gestion

Définition

Les frais de gestion correspondent à la rémunération de la société de gestion qui gère votre portefeuille à votre place. C’est l’équivalent financier de la pièce que vous laissez au voiturier pour le remercier d’avoir garé votre voiture sans la rayer.

Combien ça coûte

Ça dépend. Les frais de gestion seront en général moins élevés dans une banque en ligne que dans une banque ordinaire ou chez un gérant privé. Quoi qu’il en soit, ils dépassent rarement 1 % du montant sous gestion par an.

Ces frais sont calculés sur la totalité de l’argent qu’on gère à votre place, ce qui comprend donc l’argent que vous avez déposé, mais aussi les intérêts que vous avez touchés sur cet argent.

À mesure que votre épargne grandit, les frais de gestion grandissent aussi, puisqu’ils sont prélevés chaque année sur un montant de plus en plus important. C’est de loin la principale source de revenus pour les gérants.

Paradoxalement, des frais de gestion plus élevés ne se traduisent pas nécessairement par un rendement plus élevé pour le client. Ce dernier n’en a pas toujours pour son argent. Contrairement à l’industrie automobile, où le prix est assez souvent synonyme de qualité, l’industrie financière, puisqu’elle prélève des frais sur les rendements qu’elle obtient pour le compte de ses clients, ne peut hélas pas se targuer de fournir de meilleures performances aux clients qui payent le plus de frais. C’est même souvent l’inverse : plus un client paye de frais et plus sa performance s’en trouve rognée.

Échéance de paiement

Les frais de gestion sont calculés sur une année, mais ils peuvent être prélevés tous les mois. Par exemple, si vous placez 10 000 € chez un gérant qui prend 0,5 % de frais de gestion, il est probable que vous payiez environ 4,20 € par mois, ce qui revient à payer 50 € de frais par an.

La position de Yomoni

Yomoni prend 0,7 % de frais de gestion par an.

C’est notre seule rémunération. C’est comme ça que nous gagnons notre vie. Nous ne touchons pas de rétro-commission sur les fonds que nous utilisons. Nous ne facturons pas de frais de dossier, pas de frais de versement, pas de frais de sortie, pas de frais d’arbitrage, juste des frais de gestion, rien que des frais de gestion.

Pour l’anecdote, nos profils 1 et 2 d’assurance-vie sont dispensés de frais de gestion, car il s’agit de contrats mono-supports, c’est-à-dire des assurances-vie investies uniquement dans des fonds en euros, fonds qui ne nécessitent pas de gestion de notre part. Qui dit pas de gestion, dit pas de frais de gestion.