L’ETF du mois : Les ETF “Smart Beta”

Ces dernières années, les stratégies "Smart Beta" ont rencontré un énorme succès auprès des investisseurs. Nous-mêmes, chez Yomoni, avons souvent utilisé de telles stratégies dans vos portefeuilles, et vous vous êtes peut-être demandé ce qui se cachait derrière ce terme. 

En premier lieu, il est important de rappeler la définition du Beta. Le Beta est une mesure de la sensibilité d'un actif à l'évolution du marché boursier dans son ensemble. Si on se compare au marché français par exemple, le Beta de son indice phare, le CAC 40, est égal à 1 puisque l’on considère qu’il représente l’ensemble du marché. Le Beta d’une action individuelle française, lui, mesure le niveau de risque par rapport au CAC 40. Si sa performance a été historiquement plus volatile que celle de l’indice, son Beta sera supérieur à 1. Par exemple, un titre avec un Beta de 1,2 est 20 % plus volatil que le marché. Ainsi, si le CAC 40 augmente de 10 %, une action avec un Beta de 1,2 devrait augmenter de 12 %. Bien évidemment, le Beta fonctionne dans les deux sens. Si le CAC 40 chute de 10 %, cette action devrait chuter de 12 %. Un investisseur facilement ébranlé par la volatilité des marchés, possédant donc une appétence au risque faible, sera davantage attiré par des actifs caractérisés par un Beta faible. Inversement, pour un individu avec une appétence au risque élevé, des titres avec un Beta élevé seront plus adaptés à son profil.

Au cours des dernières années, une nouvelle approche de l'investissement indiciel – le Smart Beta – a commencé à gagner du terrain auprès des investisseurs. Le Smart Beta fait référence à une stratégie de gestion passive améliorée qui cherche à exploiter certains facteurs de performance dans le but de surperformer un indice de référence, c’est à dire d’en améliorer le Beta décrit ci-dessus. En ce sens, le Smart Beta diffère fondamentalement d'une stratégie de gestion passive traditionnelle.

Les stratégies Smart Beta diffèrent également de celles des fonds communs de placement gérés activement, dans lesquels un gestionnaire de fonds choisit parmi des actions ou des secteurs individuels dans le but de battre un indice de référence. Les stratégies Smart Beta visent à accroître les rendements, à améliorer la diversification et à réduire le risque en investissant dans des indices personnalisés fondés sur un ou plusieurs "facteurs" prédéterminés. 

La plupart des fonds indiciels et ETF traditionnels répliquent la performance d’indices pondérés en fonction de la capitalisation boursière de leurs composants. C’est à dire que les actions dont la capitalisation boursière est plus élevée sont plus fortement pondérées que celles dont la capitalisation boursière est plus faible. Si on reprend l’exemple du CAC 40, Sanofi et Total représentent plus de 20 % de l’indice du fait de leur capitalisation boursière nettement plus élevée que celle des autres composants. Les stratégies Smart Beta sont fondées, elles, sur des processus de sélection qui reposent sur des critères spécifiques autres que la simple pondération des titres dans l’indice.

Prenons l’exemple de la gamme BNP easy ETF Smart Beta Europe dont les ETF répliquent des indices calculés selon les quatre stratégies Smart Beta les plus connues :

le BNP Paribas Easy Equity Momentum Europe UCITS ETF : son objectif est de privilégier les titres ayant surperformé dans la période récente et écarter les moins performants pour se positionner sur les grandes tendances du moment ;
le BNP Paribas Easy Equity Quality Europe UCITS ETF : son objectif est de privilégier les titres d’entreprises qui présentent un modèle économique rentable et une situation financière stable ;  
le BNP Paribas Easy Equity Value Europe UCITS ETF : son objectif est d’utiliser la valorisation comme critère d’investissement dans le but d’acquérir un actif sur la base d’un prix modéré ;
le BNP Paribas Easy Equity Low Volatility Europe UCITS ETF : son objectif est d’exploiter la prime de faible volatilité, c’est à dire privilégier les titres les moins volatils.

On fait connaissance ?

Essayez-nous, ça n'engage à rien...

Simuler mon projet