L’ETF du mois : le Xtrackers Physical Gold EUR Hedged ETC (DWS)

Nous rappelons souvent à nos clients que l’or, selon nous, est un actif indispensable à détenir dans une allocation diversifiée. Pourtant proscrit par de nombreux financiers, nous pensons, chez Yomoni, que ses qualités intrinsèques en font un très bon actif diversifiant à long-terme :

  • L’or est avant tout une monnaie, il réunit en effet les trois fonctions essentielles selon la définition de monnaie d’Aristote : l’unité de compte par sa divisibilité, la réserve de valeur par sa durabilité (l’or est quasiment inaltérable) et l’intermédiaire des échanges par sa portabilité et son acceptation universelle ;
  • L’or est toujours et partout un refuge de valeur, notamment car sa valeur ne dépend pas des résultats d'une société (contrairement au cours d'une action) ou de la capacité d'un état ou d'une entreprise à rembourser sa dette (contrairement à la valeur d'une obligation) ;
  • L’or se valorise relativement aux autres actifs, car lui-même n’a pas de rentabilité. Comme une monnaie étrangère, il subit tout particulièrement les aléas de taux d’intérêt, mais sa qualité de conservation de valeur le rendant inerte à l’inflation, ce sont les taux d’intérêt réels (corrigés de l’inflation) qui vont l’affecter. À court-terme, mieux vaut s’éloigner de l’or lorsque la croissance structurelle est forte, que le rendement du capital productif est élevé, permettant des taux réels durablement positifs.

Au total, l’or est l’actif de conservation par excellence, il est à ce titre plébiscité dans les périodes difficiles, celles durant lesquelles on considère que les perspectives économiques ne valent pas mieux que les acquis du passé. Il est donc un bon appoint aux actifs productifs plus « optimistes », ceux qui misent sur le futur, comme les actions. Sur le long-terme, ces dernières distribuent des dividendes liés à la productivité et donc au niveau de vie, alors que l’or suit le niveau des prix et possède ainsi un rythme d’appréciation naturel plus lent.

Le Xtrackers Physical Gold EUR Hedged ETC est un moyen simple de s’exposer, à la hausse comme à la baisse, au marché de l’or. Il génère en effet un rendement équivalent aux fluctuations du cours au comptant de l’or (moins les frais de gestion applicables).

Mais ce qui fait la particularité de ce fonds est le fait qu’il soit adossé à une quantité d’or spécifique, qui correspond à la quantité de métal à laquelle vous avez droit pour chaque part du fonds que vous détenez. L’émetteur (DWS) détiendra en effet une quantité suffisante d’or pour couvrir la quantité de métal à laquelle vous avez droit pour la part que vous détenez. Cet or est stocké par l’agent spécialisé dans les métaux, JPMorgan Chase Bank. Quand vous revendez vos parts, c’est ce dernier qui se chargera de vendre l’or nécessaire pour payer les montants qui vous sont dus.

L’émetteur (DWS) n’est en fait qu’un intermédiaire qui centralise les ordres d’achat et de vente et assure la valorisation et la liquidité quotidienne du fonds. S’il faisait faillite, vos avoirs n’en subiraient donc aucune conséquence puisqu’ils sont physiquement conservés dans les coffres-forts de JP Morgan Chase Bank à Londres. C’est toutefois fortement improbable puisque DWS (ex Deutsche AM) est l’un des principaux gérants d’actifs mondiaux avec 687 milliards d’euros d’actifs sous gestion. 

On fait connaissance ?

Essayez-nous, ça n'engage à rien...

Simuler mon projet