L’avenir appartient à ceux qui épargnent tôt

On vous rebat les oreilles avec des conseils, et il faut épargner le plus tôt possible, et bla bla bla. J’aimerais vous dire que cet article sera complètement différent. Mais comme ça n’est pas possible, je vous dirais qu’au lieu de rabâcher ce que vous devriez faire, il vous donnera deux raisons précises pour commencer à épargner tôt.

Pour gagner plus…

Les intérêts composés (et plus généralement la composition des rendements) favorisent les placements de long terme. Placez 10 000 € à 5 % pendant cinq ans et vous gagnerez 2 750 €, mais sur vingt ans vous toucherez 16 500 €, soit six fois plus. « Composé » signifie vraiment disproportionné : commencez à placer votre argent quatre fois plus tôt et vous gagnerez six fois plus.

De plus, plus vous attendez plus vos options seront limitées. À vingt ou trente ans de la retraite vous pouvez utiliser des placements avec un fort potentiel de gain à long terme mais qui ont des hauts et des bas à court terme, comme la bourse. En revanche, si vous n’avez que quelques années devant vous, tenter de gagner beaucoup signifie aussi risquer de perdre beaucoup, donc concrètement dans ce cas vous allez jouer la sécurité. Vu que plus vous avez de temps mieux vous pouvez placer votre argent, il ne faut pas comparer un placement à 5 % sur cinq ans et sur vingt ans, mais plutôt un placement à 2 % sur cinq ans à un placement à 5 % sur vingt ans. Et là la différence n’est plus un facteur six mais seize : gagnez plus de 16 000 € au lieu de 1 000 €. Placer votre argent plus tôt rapporte donc beaucoup plus.

… et pour payer moins

La fiscalité des placements en France favorise elle aussi le plus long terme. Retirez de l’argent d’une assurance-vie ouverte il y a moins de quatre ans et vous paierez 35 % d’impôts sur vos gains, mais si elle est ouverte depuis plus de huit ans vous ne paierez pas d’impôts (dans une certaine limite, et vous paierez les prélèvements sociaux). De même avec le PEA (le plan d’épargne en actions) qui est plus intéressant quand il a plus de cinq ou huit ans.

La subtilité est que ce qui compte est la date d’ouverture du placement, pas la date des dépôts. Vous pouvez donc ouvrir une assurance-vie aujourd’hui avec 1 000 € (le minimum classiquement exigé), ajouter 10 000 € dans six ans et retirer 11 000 € plus les gains dans huit ans sans avoir à payer d’impôts. Vos 10 000 € ne sont là que depuis deux ans mais le contrat a huit ans, et c’est tout ce qui importe. (Avec le PEA aussi cette tactique est possible, mais comme indiqué précédemment les placements boursiers sur quelques années présentent des risques.)

Vous avez donc intérêt à ouvrir une assurance-vie dès aujourd’hui même si vous n’avez pas l’intention d’y mettre beaucoup d’argent. Le jour où vous commencerez à épargner sérieusement, vous aurez un contrat d’assurance-vie qui aura déjà plusieurs années, et vous me remercierez de vous avoir fait ouvrir une assurance-vie aujourd’hui.

On fait connaissance ?

Essayez-nous, ça n'engage à rien...

Simuler mon projet