Projets / épargner pour la retraite

Partez à la retraite sans vous faire de cheveux blancs

Partez à la retraite sans vous faire de cheveux blancs
Projets / épargner pour la retraite

Partez à la retraite sans vous faire de cheveux blancs

Si tout se passe bien, vous allez arrêter de travailler un jour. Mais vous n’allez pas tout arrêter pour autant, loin de là. Pour que vous puissiez rendre votre tablier tout en conservant le niveau de vie que vous méritez, nous vous aidons à préparer votre retraite dès aujourd’hui.

Visez loin. Visez juste.

Le temps joue pour vous. Plus vous commencez à préparer votre retraite tôt, plus vous aurez de la marge en fin de carrière. Rien ne sert de courir.

Si vous commencez à économiser dès l’âge de 30 ans, vous partirez à la retraite avec le double de ce qu’obtiendrait une personne qui ferait comme vous, mais à partir de 40 ans seulement. À dix ans près, c’est du simple au double à l’arrivée.

Visez loin. Visez juste.

Rien ne sert de courir. 10 ans d’écart peuvent faire une grande différence à la retraite. Voir nos sources

Les avantages des intérêts composés

Pour élaborer ce graphique qui montre l’importance prise par les intérêts composés au fil du temps, nous avons émis plusieurs hypothèses. Nos postulats de départ incluent : un premier versement d’un montant de 10 000 €, auquel nous ajoutons un versement mensuel de 500 €. Nous supposons aussi que tous les dividendes sont réinvestis au fil de l’eau. Nous avons pris l’hypothèse d’un rendement annuel de 5 % net de frais, mais hors fiscalité. Ce profil n’est pas garanti en capital.

Sur le graphique, nous projetons la trajectoire de trois épargnants qui épargnent 500 € par mois, sur un placement qui rapporte 5 % par an net de frais, et ce pendant 35, 30 et 25 ans respectivement. Nous partons de l’hypothèse que les trois épargnants ont le même âge et utilisent la même enveloppe d’investissement. Le premier commence à épargner à partir de ses 30 ans, sans apport initial, avec un simple versement mensuel de 500 €, le tout placé à 5 % pendant 35 ans, pour atteindre 603 769 €, dont 387 769 € d’intérêts cumulés et 216 000 € de versements cumulés. Le deuxième commence à épargner 5 ans plus tard, à partir de ses 35 ans, toujours sans apport initial, mais avec 500 € de versement mensuel, le tout placé à 5 % pendant 30 ans, pour atteindre 445 793 € dont 259 793 € d’intérêts cumulés et 186 000 € de versements cumulés. Le troisième commence à épargner 10 ans plus tard, à partir de ses 40 ans, encore une fois, sans apport initial, mais avec 500 € de versement mensuel, placé à 5 % pendant 25 ans, pour atteindre 322 015 €, dont 166 015 € d’intérêts cumulés et 156 000 € de versements cumulés.

Au sujets des hypothèses dans nos calculs

Les informations que nous avons utilisées pour élaborer ce graphique reposent sur une performance hypothétique, performance qui ne permet donc pas de préjuger des rendements présents où à venir de nos placements. Il s’agit simplement d’une illustration que nous utilisons à titre d’exemple. Les investissements réalisés dans le cadre de nos mandats d’arbitrages appliqués à nos assurances-vie investies en unités de compte, notre mandat de gestion appliqué au PEA, et nos mandats de gestion appliqués au compte-titres ne sont pas garantis en capital.

Nous avons tous une vision différente de la retraite

Selon votre situation personnelle et votre carrière, certaines enveloppes sont plus adaptées que d’autres pour vous aider à préparer votre retraite. Vous ne savez pas quelle enveloppe choisir ?
Nous pouvons vous conseiller.

Assurance-Vie

Une enveloppe d’investissement intéressante qui permet d’investir dans plusieurs classes d’actifs, sur le long-terme, sans bloquer votre épargne.

Plan d’épargne en actions

L’enveloppe idéale pour investir en actions. Permet d’obtenir un avantage fiscal au bout de 5 ans.

Compte-titres

Une enveloppe plus flexible que le PEA, surtout si vous ne payez pas d’impôts — ou que vous dépassez les plafonds du PEA.

Soignez votre futur mode de vie dès aujourd’hui.
Votre retraite n’en sera que plus agréable.

Commencer maintenant

Vous avez déjà un PEA dans un autre établissement ?

title

Ouvrir deux PEA à votre nom n’est pas possible. Si vous en possédez déjà un et si vous estimez que vous payez trop de frais dans votre établissement actuel, vous pouvez demander à ce que votre PEA soit transféré ailleurs.

Des frais de gestion élevés grignotent vos économies et amputent vos rendements sur le long-terme. Réduisez vos frais en transférant votre PEA chez Yomoni.