Une journée avec nos conseillers financiers

10 000 clients ont aujourd’hui franchi le pas, nous confiant plus de 100 millions d’euros sous gestion. Ce n’est pas sans raison.

À la simplicité, la transparence ou l’innovation de notre produit se greffe une équipe de conseillers financiers passionnée par leur métier et disponible pour vous répondre 6 jours sur 7.

La satisfaction de nos clients est bien entendu au cœur des préoccupations de Yomoni et nos conseillers financiers en sont les garants (avis Trustpilot). Elle est déterminante dans l’appréciation globale de notre offre.

Nous vous invitons aujourd’hui à découvrir le quotidien de ces hommes et femmes à votre service.

Dans le cœur du réacteur.

Pour être au niveau, il n’y a pas de secret. Vous serez probablement étonné de lire qu’un conseiller financier doit… conseiller. En y regardant de plus près, la réalité d’un conseiller privé d’une banque de réseau classique est tout autre. Il passera  20 % de son temps à faire du conseil contre 80 % à gérer ce qu’on pourrait grossièrement appeler « de la paperasse ». Yomoni a fait le choix stratégique d’automatiser toutes les opérations à faible valeur ajoutée afin de permettre à ses équipes conseils d’accompagner nos clients dans leurs projets d’épargne. Ainsi, nous inversons le ratio avec une équipe qui est disponible pour nos clients 80 % de son temps et qui passera les 20 % restants à piloter les opérations et réaliser les contrôles réglementaires obligatoires.

L’excellence relationnelle et opérationnelle est leur leitmotiv. Pour réussir à répondre en toutes circonstances à toutes vos questions, nos conseillers se doivent d’être de véritables couteaux suisses. Cela se traduit par des connaissances techniques et patrimoniales très précises sur les produits d’épargne ou la stratégie d’allocation par exemple, mais également par le suivi et le contrôle des opérations de nos clients ou encore par une compréhension précise de notre système d’information. Saupoudré d’un attrait certain pour la relation client, ce dernier est infaillible.

En d’autres termes, un bon conseiller financier est, pour Yomoni, un conseiller qui :

  • Comprend les jolies proses de nos gérants de portefeuille et les restituent sans faille.
  • Sait comment parler à Salesforce pour qu’il se synchronise avec notre API.
  • Bouscule un peu nos partenaires assureurs et teneurs de compte pour que tout se passe bien.
  • Maitrise l’art de choyer nos clients.

Des objectifs à tenir !

Pas de bon article sans bonne citation, merci au philosophe britannique Thomas Huxley (19ème) pour celle-ci : « l’objectif de la vie n’est pas la connaissance mais l’action ». Et bien chez Yomoni c’est pareil, la connaissance c’est bien, l’action c’est mieux !

Qualité sonne beaucoup avec réactivité pour nos conseillers :

  • Sur les 200 Chats par semaine qui surviennent, nous répondons en moins de 30 secondes dans 98% des cas.
  • Moins de 4 heures, c’est le délai moyen qu’il nous faudra pour répondre à votre question par mail.
  • Encore plus incroyable, les appels sont pris immédiatement ! (d’accord c’est le principe de l’appel téléphonique je l’accorde…).

Pour vous répondre sur des plages horaires très larges tout en respectant des objectifs ambitieux, l’organisation du service est obligatoirement minutieusement calibrée. Chaque conseiller sait à quel moment il doit se concentrer sur quelle mission. Ces dernières sont multiples mais les principales sont donc : l’activité de réponse aux sollicitations entrantes de nos clients et prospects, l’activité d’appels sortants à but relationnel ou commercial, le contrôle réglementaire et suivi des opérations de nos clients.

« Est-ce que vous êtes un robot ou humain ? »

Là est une question qui revient régulièrement sur le Chat. La technologie est certes partie prenante de notre beau produit mais le contact humain est essentiel dans notre métier. S’il est aisé d’automatiser des opérations standards, il l’est parfois moins de le faire pour analyser le besoin d’un épargnant, de comprendre sa situation, ses objectifs ou de l’accompagner dans la préparation de ses projets. D’autant qu’il n’est pas rare que l’épargnant lui-même n’ait pas une vision claire de son projet !

Comptez sur nous pour continuer à vous accompagner et n’en déplaise à Charles-Edouard Bouée, la collaboration homme-robot a encore de beaux jours devant elle.

On fait connaissance ?

Essayez-nous, ça n'engage à rien...

Simuler mon projet