L’ETF du mois : le Lyxor Global Gender Equality UCITS ETF

Afin de répondre à une demande croissante de leurs clients, aussi bien institutionnels que particuliers, les fournisseurs d’ETF se sont quasiment tous lancés dans l’investissement socialement responsable (ISR), qui consiste à intégrer de façon systématique et traçable des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) à la gestion financière.

L’ISR favorise une économie responsable en incitant les sociétés de gestion de portefeuille ou les fournisseurs d’indices (tels MSCI) à prendre en compte des critères extra-financiers lorsqu’ils sélectionnent des titres.

L’ISR peut prendre différentes formes, dont notamment :

  • La sélection ESG : les SGP ou les fournisseurs d’indices sélectionnent des entreprises pour leurs bonnes pratiques environnementales, sociales et de gouvernance. En France, c’est l’approche Best-in-Class qui est la plus répandue, elle favorise les entreprises qui ont les meilleures notes d’un point de vue extra-financier.
  • L’exclusion : il s’agit de la première méthode utilisée dans l’ISR qui se traduit par une exclusion des portefeuilles des entreprises qui ne respectent pas les conventions internationales (exclusions normatives). Il existe d’autres formes d’exclusions comme les exclusions sectorielles qui consistent à exclure des portefeuilles les entreprises de certains domaines d’activités (tabac, alcool, armement, pornographie).
  • L’approche thématique : elle favorise les investissements dans des entreprises répondant à une thématique bien spécifique, le plus souvent liée à l’environnement.

L’ETF Lyxor Global Gender Equality utilise ces deux dernières approches : l’indice qu’il réplique, le Solactive Equileap Global Gender Equality, exclue les valeurs liées à l’industrie des armes, du jeu et du tabac, et sélectionne les sociétés mondiales qui ont les meilleures pratiques en matière d’égalité hommes-femmes. Cet indice est en effet constitué de 150 sociétés du monde entier, équipondérées, qui ont obtenu le meilleur score en matière d’égalité hommes-femmes selon 19 critères établis par Equileap, un organisme de recherche spécialisé dans ce domaine. Ces critères mesurent notamment la part de femmes dans les postes à responsabilités ou les différences de salaires avec leurs collègues masculins. Ils évaluent également les mesures prises par l’entreprise pour le respect de la parité dans les process de recrutement, ou pour lutter contre le harcèlement sur le lieu de travail.

Parmi les 10 sociétés ayant le meilleur score, on ne retrouve aucune entreprise américaine, et deux françaises : l’Oréal (en tête du classement) et Sodexo. Les Britanniques sont les mieux représentés avec 3 sociétés dans le haut du classement (Pearson, Diageo et Marks&Spencer).

Selon Equileap, les compagnies ayant les meilleurs scores ont surperformé en moyenne de plus de 10% les actions mondiales sur les 6 dernières années. Par ailleurs, selon un rapport de McKinsey sur le sujet (the power of parity), si toutes les entreprises mondiales s’alignaient aux entreprises les plus vertueuses en la matière, cela pourrait augmenter le PIB mondial d’un tiers de sa valeur d’ici 2025.

On fait connaissance ?

Essayez-nous, ça n'engage à rien...

Simuler mon projet