Étudiants : pensez à votre avenir, investissez dès maintenant !

C’est vrai que lorsqu’on est étudiant et qu’on a entre 20 et 25 ans, le budget est souvent très serré et ce n’est pas toujours facile quand la fin du mois arrive.

En soit, il est toujours possible d’améliorer la gestion de ses finances personnelles. Pour la plupart des étudiants, les années de 20 à 25 ans sont faites de changement, d’acquisition d’expérience et de réflexions. Et c’est souvent à cet âge là que l’Homme se construit et fait quelques erreurs mais en retire, par la même occasion, de bonnes leçons. Il en est de même pour la gestion de ses finances.

Fini les excuses !

Le plus compliqué est en réalité la prise de conscience qu’il est primordial de se prendre en main dès aujourd’hui, parce qu’en matière d’investissement, la procrastination est de loin le plus gros défaut !

Investir sur les marchés lorsqu’on a entre 20 et 25 ans, malgré le risque de perte en capital, comporte beaucoup d’avantages : plus tôt vous investissez, mieux ce sera pour votre épargne. Grâce à l’horizon de temps long de vos placements, vous pourrez être en mesure de profiter de l’effet boule de neige. En effet, les potentiels revenus générés par votre portefeuille en année N seraient réinvestis dans votre portefeuille en N+1 et génèreraient eux-mêmes d’autres revenus réinvestis en N+2 et ainsi de suite. C’est donc le moment où il faut commencer à se constituer une épargne, aussi petite soit elle, et l’investir dès que possible dans des produits financiers.

Par ailleurs, en investissant dès maintenant, votre horizon de placement sera plus lointain ; vous pourrez ainsi prendre plus de risque et même si l’environnement des marchés est incertain et volatile à court-terme, votre espérance de gain de long terme pourrait être plus importante.

Alors vous êtes presque convaincu que vous devez vous prendre en main et commencer dès à présent à investir ? Découvrez concrètement en quoi Yomoni cherche à vous aider.

1. Votre année sabbatique

Il est de plus en plus fréquent que les étudiants s’accordent une année sabbatique durant leurs études. Un tas de projets sont réalisables pour votre année sabbatique : vous pouvez décider de partir étudier à l’étranger pendant un an, ou bien de faire un tour du monde et de découvrir des endroits magnifiques. Vous pouvez également profiter de cette année pour mener à bien un projet associatif ou humanitaire.

Peu importe le projet que vous souhaitez réaliser, cette expérience sera enrichissante et indéniablement bénéfique pour votre avenir.

Cependant, très souvent, les étudiants ont l’envie de réaliser un projet mais n’ont pas la possibilité par manque de financement. C’est sur ce point que Yomoni souhaite vous accompagner pour mettre de l’argent de côté. Pour le financement de votre année sabbatique durant vos études, nous recommandons que vous optiez pour un niveau de risque faible, voire garanti en ouvrant une assurance-vie avec le profil 1 pour éviter les soubresauts du marché à court terme.

2. Un beau cadeau de fins d’études

Être diplômé est un grand changement dans une vie, et cela se fête. Vous recevrez certainement quelques petits cadeaux de votre famille et peut-être de vos amis proches. Mais n’aimeriez-vous pas pouvoir également vous offrir un beau cadeau, symbole de l’accomplissement de vos années d’études. Je pense par exemple à la voiture qui vous a tapé dans l’oeil depuis que vous avez 15 ans ou bien à la moto ou scooter que vous essayez de négocier depuis la fin du collège auprès de vos parents mais qu’ils ont toujours dénié vous offrir.

Notre conseil serait de petit à petit réduire vos dépenses mensuelles inutiles et d’ouvrir un compte épargne dans lequel vous placez vos économies. Essayez de compléter régulièrement votre portefeuille par exemple par prélèvement automatique durant toutes vos études. Sous réserve d’une variation des marchés, vous aurez un capital qui vous permettra de vous offrir ce cadeau bien mérité et dont vous pourrez être fier.

Yomoni cherche à vous accompagner dans votre projet d’épargne avec sa solution innovante et transparente, sans aucun frais d’entrée.

3. La fiscalité

C’est vrai que quand on est étudiant, la fiscalité est loin de faire partie de nos soucis. Pourtant, les produits d’épargne tels que l’assurance-vie ou le PEA[1] disposent d’avantages fiscaux à partir d’une certaine durée de vie du contrat (4 et 5 ans minimum respectivement, et 8 ans pour les deux pour profiter pleinement de ces avantages). Autrement dit, plus tôt vous ouvrez votre compte épargne, plus tôt vous aurez accès à ces avantages fiscaux qui vous seront bien utiles une fois devenu contribuable. Donc même si vous n’avez pas des centaines d’euros à mettre de côté chaque mois, la bonne pratique est d’ouvrir une assurance-vie ou un PEA le plus tôt possible pour prendre date et ainsi cumuler plusieurs années pour bénéficier ensuite des avantages fiscaux.

4. Autres

Le montant initial investi sur votre compte épargne n’est pas important, ce qui compte c’est de se jeter à l’eau le plus tôt possible. Saviez-vous que 31% des retraités auraient aimé avoir commencé à épargner beaucoup plus tôt pour leur retraite ? [2]

Certes vous êtes loin de penser à votre retraite alors que vous n’avez pas encore commencé à travailler, mais se constituer une épargne de long terme, aussi petite soit elle peut toujours être utile même si vous n’avez pas de projet spécifique en tête. Elle pourra toujours vous servir en cas de coup dur ou bien en complément de capital pour de plus gros projets qui vous viendront en tête avec le temps (investissement immobilier par exemple). Si vous décidez de placer votre épargne de long-terme en ouvrant un contrat d’assurance-vie, le capital est entièrement disponible et vous pouvez donc le retirer (partiellement ou totalement) quand vous le souhaitez. Cela vous permet véritablement d’avoir une marge de manoeuvre en cas de coup dur ce qui est non-négligeable.

En conclusion, voici les raisons qui devraient vous pousser à investir dès aujourd’hui :

  • Le meilleur moment pour investir est quand on a entre 20 et 25 ans : vous prenez date et bénéficierait donc plus tôt d’avantages fiscaux en ouvrant par exemple une assurance-vie ou un PEA. Et en fonction de votre horizon de temps, vous pouvez prendre plus ou moins de risque.
  • Investir sur les marchés présente un risque de perte en capital mais aussi petite soit elle, votre épargne mérite d’être investie intelligemment sur les marchés financiers plutôt que de rester sur votre livret A ou livret jeune.

Chez Yomoni, une fois votre souscription terminée, nous nous occupons de tout. Vous laissez nos experts gérer votre épargne pendant que vous vous reposez confortablement en première classe. Pas besoin d’y passer du temps chaque semaine, prévoyez simplement des prélèvements mensuels d’un montant abordable en fonction de votre situation pour que votre portefeuille soit automatiquement mis à jour tous les mois.

Alors qu’attendez-vous ?


[1] Si vous êtes rattaché au foyer fiscal de vos parents vous ne pouvez pas posséder de PEA.

[2] Source : The Future of Retirement, Generations and journeys, Global Report 2016, HSBC.


Les informations ci-dessus sont fournies à partir des meilleures sources en notre possession et ne présente pas de caractère contractuel.

Les supports d'investissements proposés dans le cadre du contrat Yomoni-vie ou du PEA Yomoni dépendent des marchés financiers et présentent un risque de perte en capital, à l’exception du profil 1 de Yomoni Vie.

Yomoni-vie est un contrat d’assurance vie en ligne de groupe de type multisupport, contracté par Yomoni auprès de l’assureur Suravenir. Ce contrat est régi par le Code des assurances.

Le PEA Yomoni est un plan d’épargne en actions en ligne, géré par Yomoni et ouvert dans les livres de Crédit Agricole Titres. Ce plan est régi par le Code Monétaire et Financier.

On fait connaissance ?

Essayez-nous, ça n'engage à rien...

Simuler mon projet