Comment parviendrez-vous à prendre votre retraite si vous n'arrivez pas à suivre un régime ?

Si je vous conseille de ne consommer que 1 500 calories par jour, de ne plus manger du tout de sucre et de faire deux heures de sport quotidiennement, combien de poids allez-vous perdre ?

La meilleure stratégie est celle que vous appliquerez vraiment...

La réponse est : pas beaucoup. Tout simplement parce que vous n’allez jamais suivre un tel régime. La plupart des gens qui suivent un régime échouent, et la raison est qu’ils reprennent le poids qu’ils ont perdu — la difficulté est de s’y tenir.

Les placements financiers, c’est pareil. Mieux vaut de bonnes résolutions raisonnables et modérées que de grandes déclarations d’intention enterrées au bout de deux semaines. Une stratégie qui est bonne en théorie mais qu’en réalité vous ne suivrez pas n’est pas une bonne stratégie (du moins pour vous). C’est pour ça que la stratégie doit tenir compte de votre situation, mais aussi de votre personnalité. La meilleure stratégie pour vous est la stratégie la plus proche possible de la stratégie idéale mais que vous appliquerez sur toute la durée du placement (ce qui peut vouloir dire des décennies).

Par exemple si vous avez trente ans et préparez votre retraite, la stratégie idéale est sans doute d’avoir quelque chose comme trois quarts de votre argent en actions et un quart en obligations. Mais si les chutes de cours risquent de vous faire peur au risque de tout plaquer au pire moment, alors cette stratégie n’est pas la bonne pour vous. La meilleure stratégie pour vous est d’avoir une allocation en actions aussi élevée que possible mais sans risque de paniquer, peut-être 60–65 %. Il faut vous approcher de la stratégie idéale autant qu’il est concrètement possible. Mieux vaut une bonne stratégie que vous appliquerez qu’une excellente stratégie que vous n’appliquerez pas.

… sur le long terme

Le meilleur régime est donc celui que vous allez vraiment suivre. Et le meilleur meilleur régime est celui que vous pourrez suivre sur le long terme, pas seulement pendant quelques semaines quand l’été approche. Des choix d’alimentation raisonnables et modérés en permanence sont plus efficaces que des régimes extrêmes (vu que vous ne suivrez jamais ces derniers pendant très longtemps).

Une différence entre placements et alimentation est que la notion même de régime correspond à quelque chose qu’on fait pendant juste quelques semaines. Or, les placements financiers sont intrinsè­quement une affaire de long terme. Si réduire les calories et faire du sport pendant quelques semaines ou quelques mois est toujours bon à prendre (il y en a qui sont devenus président comme ça), avoir une importante allocation en actions pendant quelques mois s’appelle de la spéculation et n’a rien à voir avec un investissement en actions sur le long terme. Donc avec un régime prévu pour un mois, vous pouvez toujours vous dire que si vous tenez une semaine c’est toujours ça de pris (ou de perdu en termes de kilos). Mais en matière de placements il est crucial d’avoir dès le départ une stratégie (et notamment une allocation en actions) que vous pourrez conserver sur le long terme.

En matière de placements comme d’alimentation, bien faire les choses donne des résultats. Mais seulement si vous appliquez vraiment vos bonnes résolutions. Et il faut en tenir compte dès le départ, vous ne pouvez pas vous dire je mets trois quarts en actions, quitte à tout arrêter au premier krach. Quand vous déterminez une stratégie, quand vous choisissez une allocation d’actifs, il faut —dès le départ— vous approcher autant que possible de la stratégie idéale, tout en vous assurant de pouvoir tenir sur la durée.

On fait connaissance ?

Essayez-nous, ça n'engage à rien...

Simuler mon projet