Définition

La méthode « cœur-satellite » consiste à regrouper les avantages liés à la gestion indicielle avec ceux des fonds gérés activement. Le recours à des fonds indiciels (et/ou des ETF) permet d’élaborer un portefeuille « cœur », diversifié et à très faibles coûts. Ensuite, le choix judicieux de placements « satellites » activement gérés peut faire complément de ce « cœur » du portefeuille, tout en offrant la possibilité de devancer le marché.
Les gestionnaires actifs mettent leurs connaissances et leurs compétences à profit pour analyser les marchés et investir dans des titres qui, selon eux, ont le potentiel de dégager des rendements supérieurs au fil du temps.

Avantage

Cette approche dans la construction de portefeuilles est de plus en plus populaire auprès des investisseurs institutionnels car elle reconnaît les différences fondamentales qui existent entre la gestion indicielle et la gestion active et met à profit les meilleurs aspects des deux méthodes :

Les avantages d’une gestion indicielle pour le cœur du portefeuille

  • Elle est peu coûteuse, que ce soit en terme de frais de gestion ou de frais d’opérations ;
  • Elle permet d’élaborer une allocation très diversifiée grâce à l’éventail d’indices qui peuvent être répliqués, ce qui contribue à modérer la volatilité (et donc le risque) du portefeuille ;
  • Elle a, par le passé, produit des résultats concurrentiels à long terme, peu de gestionnaires actifs parvenant à dégager des rendements à long terme systématiquement supérieurs à ceux des indices.

Les avantages d’une gestion active pour le satellite du portefeuille

Elle permet d’accroître encore la diversification du « cœur » de portefeuille, par des styles de gestion et des stratégies spécifiques à cette catégorie de fonds : les stratégies actives de sélection de titres visant à battre les indices par exemple (fonds de stock picking), ou les stratégies visant à se décorréler des indices, notamment dans les périodes de baisse des marchés ;
Elle permet de s’exposer à des thématiques bien spécifiques telles que l’environnement, la gouvernance d’entreprise ou l’agriculture par exemple ;

Certains fonds à gestion active, et en particulier ceux portant sur des fortes convictions de leur gérant en termes d’investissements, tiennent leur promesse de battre la performance de leur indice de référence, notamment à court ou moyen long terme.

Inconvénients

La construction d’un portefeuille s’appuyant sur cette approche n’est pas simple et nécessite souvent l’intervention de professionnels, notamment pour construire l’allocation « coeur » et identifier les fonds « satellites » les plus complémentaires. Par ailleurs, les fonds «satellites » vont en général augmenter le risque global de l’allocation et engendrer des frais de gestion plus élevés.